Découvrez RAF
Nouveaux produits CBD
Nouveaux produits CBD
OGKUSH-50g-100g-fleurs-cbd-highsociety
  • Neuf
cbd-50-grammes
OG KUSH CBD
Y a-t-il encore besoin de présenter la célèbre et mythique OG Kush ? Son surnom de California Queen, elle le doit à son fort caractère et à ses...
250,00 € Prix
orange-cookies-fleur-indoor-cbd-highsociety
  • Neuf
cbd-50-grammes
ORANGE COOKIE CBD
La fleur d’Orange Cookie est une incontournable pour tous les gourmands au palais sucré. Bien entendu, avec ce nom, vous comprendrez immédiatement...
250,00 € Prix
orange-cookies-fleur-indoor-cbd-highsociety
  • Neuf
indoor-cbd
Orange Cookie CBD - Fleurs CBD
La fleur d’Orange Cookies est une incontournable pour tous les gourmands au palais sucré. Bien entendu, avec ce nom, vous comprendrez immédiatement...
20,00 € Prix
Tous nos nouveaux produits CBD
Questionnaire
Mon compte - parrainage
Comment devenir producteur de chanvre ?

Comment devenir producteur de chanvre ?

Face à l'essor du CBD ces dernières années, vous êtes nombreux à vous demander, et pour cause, s'il ne serait pas intéressant de devenir producteur de chanvre CBD en France. En effet, des magasins spécialisés dans ce marché fleurissent un peu partout pour répondre à la demande croissante de toutes les tranches d'âge.


Il est vrai que les perspectives sont plutôt encourageantes, puisqu'on parle d'un marché qui, selon les spécialistes du secteur, pourrait dépasser le milliard d'euros cette année. Inévitablement, compte tenu de ces chiffres, nous voyons de l'or vert sous la main. Mais attention aux nombreuses barrières à franchir, car c'est un secteur très réglementé.


Alors, avant toute précipitation, que dit la loi sur la production de chanvre en France ? Quelles mesures faut-il prendre pour commencer à conquérir ce marché ? Si oui, quelles sont les alternatives ? Nous vous dirons tout pour devenir producteur de chanvre ! 

Devenir producteur de chanvre CBD : que dit la loi ?


Le chanvre CBD a connu un grand succès sur les marchés français et européen ces dernières années. Cette variété de cannabis se distingue de la marijuana classique par son usage qui n'est ni psychotrope ni industriel. Ainsi, bien qu'elle soit très encadrée, la culture et la vente de CBD ont été légalisées en France.


Tout d'abord, il convient de noter que les lois françaises sur les drogues sont très strictes. Selon l'art. 222-35 § 4 du code pénal du 22 septembre 2000, la production ou la fabrication illicite de stupéfiants est punie d'une amende pouvant aller jusqu'à 7 500 000 euros et d'une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à 20 ans. Les produits dits substances prohibées sont énumérés dans le décret du 22 février 1990. La culture du chanvre doit donc être légale. La France est le deuxième producteur de cannabis au monde après la Chine. Cela est dû à une certaine tolérance.


En France, les variétés de cannabis cultivées doivent avoir une concentration en THC inférieure à 0,3 %. C'est le seuil de tolérance. Le cannabis cultivé doit être inclus dans la liste des produits autorisés à l'art. 2 de l'arrêté du 22 août 1990 du code sanitaire encadrant le cannabis.


Le chanvre industriel produit en France est le résultat d'une sélection très minutieuse. Ce tri des variétés a permis aux producteurs de se conformer aux lois en vigueur sur le cannabis en ne sélectionnant que des variétés à faible teneur en THC.



Comment cultiver du chanvre légalement en France ?


Le cannabis cultivé en France fait partie de ces variétés légales. Ils résultent d'un énorme effort de sélection variétale. Cela a permis de réduire leur taux de THC naturel du chanvre pour se conformer à la réglementation en vigueur. Mais le processus pour devenir cultivateur de chanvre n'est pas une tâche facile.


Le chanvre est une plante robuste qui répond très bien à une agriculture de qualité, biologique et responsable. Cependant, la rigidité bureaucratique associée à ce type de production est extrêmement limitante. 


Il est essentiel que les graines que vous utilisez (graines de cannabis) proviennent d'un organisme agréé tel que la Coopérative centrale des producteurs de graines de chanvre (CCPSC). Il est interdit à un artisan de ressemer les graines récoltées sur les plantes issues des graines qu'il a semées. Pour la diffusion, en concertation avec le Ministère de l'Intérieur, la CCPSC demandera à l'agriculteur de signer une déclaration sur l'honneur sur la localisation géographique de son patrimoine culturel.


  • Les certificats de semences de l'emballage doivent être conservés pour vérification de la légalité.

  • La culture doit être signalée par écrit à la Fédération Nationale des Producteurs de Cannabis (FNPC) et à la Gendarmerie.

  • A tout moment, le chanvre cultivé peut être contrôlé sur sa teneur en THC.


Quelles étapes doit-on suivre pour devenir producteur de chanvre CBD en France ?


Il faut savoir que la France est le deuxième producteur de chanvre au monde après la Chine et le premier en Europe. Le marché semble ainsi porteur et plein d'espoir.


Après tout, les démarches sont nombreuses et peuvent être très contraignantes : obtention d'une licence, connaissances agricoles, respect des règles, capital de départ important.


Obtenir une licence pour cultiver du chanvre

La première grande étape, comme dans la grande majorité des secteurs d'activité, est de se déclarer reconnu comme producteur officiel de chanvre CBD. Vos antécédents, ainsi que ceux de vos futurs employés, peuvent faire l'objet d'un examen. Bien sûr, si votre casier judiciaire n'est pas vierge, vous pouvez dire adieu à votre rêve de cultiver du chanvre.


La licence est basée sur les niveaux de CBD et de THC de la variété que vous choisissez de cultiver. Il s'agit de s'assurer que le chanvre est destiné à des fins commerciales ou scientifiques et non à un usage personnel et illégal. À partir de février 2021, la culture, l'importation, l'exportation et l'utilisation de la plante de chanvre entière à des fins commerciales et industrielles sont autorisées, en aucun cas pour un usage personnel.


Afin d'obtenir une licence, vous devez donc constituer un dossier confirmant que votre culture est destinée à un usage médical, thérapeutique et de bien-être. C'est le service de santé qui approuvera ou non votre projet.


Vous devrez également vous entourer de professionnels reconnus et certifiés pour gérer certains aspects de la production : sécurité, importation, durabilité des produits, etc.


Si tout est suivi et que les conditions sont remplies, le processus d’obtention de licence pour cultiver du chanvre peut prendre de 6 à 8 mois.


Avoir des connaissances en agriculture ou se faire accompagner

Des connaissances agricoles sont indispensables pour vous préparer au mieux à devenir producteur de chanvre. Sinon, ne démarrez pas ce projet sans un professionnel pour vous guider. En effet, pour que la production soit de qualité, certains critères de base doivent être respectés.


  • Trouver l'emplacement parfait et préparer le terrain


Le cannabis a besoin de chaleur et de lumière pour pousser dans de bonnes conditions. Le sol ne doit pas descendre en dessous de 15°. Tout dépendra ensuite du mode de culture choisi : indoor, outdoor ou sous serre.


Préparez le sol en enlevant les mauvaises herbes, en ajoutant éventuellement du bon compost et en ratissant le champ pour que le sol soit prêt pour les semences. Il est préférable de les planter au printemps, en rangées ou en vol. N'oubliez pas qu'il s'agit d'une culture qui nécessite des arrosages réguliers et abondants sous une pluie fine.


Il est interdit de planter ses propres graines. L'idéal est une transition vers l'agriculture biologique. Les consommateurs apprécient de plus en plus ce mode de culture qui exclut tous pesticides et métaux lourds. C'est un sérieux gage de qualité. En effet, le marché du CBD regorge de produits de mauvaise qualité. Alors, de votre côté, faites la différence et offrez de la qualité.


  • Utiliser le meilleur processus d'extraction


Avoir des ingrédients de qualité est la première étape. Une autre consiste à choisir le procédé d'extraction approprié parmi ceux qui existent. La qualité de votre CBD dépendra en partie de cette méthode. L'extraction au CO2 supercritique semble être la plus efficace. Elle implique l'utilisation de températures très élevées ou très basses pour séparer le CO2 des cannabinoïdes. C'est un procédé soigneusement maîtrisé, efficace et propre, notamment pour obtenir des huiles propres et sans dépôt.


N'hésitez pas à demander au syndicat du chanvre. En effet, sa mission est de permettre le développement des filières porteuses d'avenir en France et d'apporter le meilleur accompagnement possible aux producteurs de chanvre.


  • Respecter le taux de 0,3 % de THC


Il est nécessaire de maintenir le niveau de THC en dessous de 0,3 %. Bien sûr, il est nécessaire de procéder à des analyses régulières en attendant d'éventuelles inspections. Sinon, vous risquez de lourdes amendes car le produit sera alors considéré comme un stupéfiant et donc illégal. Cela vous exposerait à des amendes très élevées ou à des peines d'emprisonnement. Il vaut mieux prendre ses précautions et anticiper les inspections.


Vous devez également vous assurer que vous choisissez une variété de cannabis légale. Il doit être inscrit sur la liste officielle inscrite à l'art. 2 du décret du 22 août 1990 et en application de l'art. R 5132-86 du code de la santé publique pour le chanvre et le chanvre. C'est le meilleur moyen de maintenir ce niveau de THC en dessous de 0,3 %.


Il est aussi nécessaire, si vous devenez producteur de chanvre, de connaître les différents modes de culture :


  • Indoor : la culture a lieu sous des hangars. Il est parfaitement maîtrisé et protégé des agressions extérieures : froid, fortes pluies, parasites, etc.

  • Green House : Comme la culture en intérieur, les plantes sont protégées, bien à l'abri de l'extérieur, dans des serres. L'ensoleillement et l'hygrométrie sont parfaitement maîtrisés.

  • Outdoor : la plante bénéficie des conditions climatiques naturelles, du soleil, de la pluie, du vent et peut pousser plus vite. Elle est aussi plus risquée, précisément à cause des aléas climatiques, et peut donc être de moins bonne qualité.


Avoir un capital financier initial


Le démarrage de la production de chanvre CBD nécessite un capital financier important pour démarrer l'entreprise. Selon les connaissances des experts, nous vous recommandons de verser un apport d'environ 200 000 euros, auquel vous devrez ajouter plusieurs éléments financiers :


  • le coût d'obtention d'une licence ;

  • location de salle ;

  • la rémunération de vos employés ;

  • les coûts de transport.


Bien sûr, vous pouvez faire appel à des investisseurs ou à des capitaux privés, sachant que les banques sont plutôt frileuses, sauf si vous avez une très bonne relation ou un dossier précis. Par conséquent, nous ne pouvons que vous conseiller d'avoir un plan d'affaires solide avant de vous lancer dans la production de chanvre.



En conclusion, pour devenir producteur de chanvre CBD en France, il est indispensable de se conformer à la réglementation applicable. Préférez, dans le même contexte, la culture naturelle sans produits chimiques en choisissant des semences homologuées. Enfin, vous devez travailler avec des revendeurs sérieux, comme HighSociety, qui reconnaissent la valeur de ce que vous produisez.