Découvrez RAF
Nouveaux produits CBD
Nouveaux produits CBD
OGKUSH-50g-100g-fleurs-cbd-highsociety
  • Neuf
cbd-50-grammes
OG KUSH CBD
Y a-t-il encore besoin de présenter la célèbre et mythique OG Kush ? Son surnom de California Queen, elle le doit à son fort caractère et à ses...
250,00 € Prix
orange-cookies-fleur-indoor-cbd-highsociety
  • Neuf
cbd-50-grammes
ORANGE COOKIE CBD
La fleur d’Orange Cookie est une incontournable pour tous les gourmands au palais sucré. Bien entendu, avec ce nom, vous comprendrez immédiatement...
250,00 € Prix
orange-cookies-fleur-indoor-cbd-highsociety
  • Neuf
indoor-cbd
Orange Cookie CBD - Fleurs CBD
La fleur d’Orange Cookies est une incontournable pour tous les gourmands au palais sucré. Bien entendu, avec ce nom, vous comprendrez immédiatement...
20,00 € Prix
Tous nos nouveaux produits CBD
Questionnaire
Mon compte - parrainage
Peut-on conduire après avoir pris du CBD ?

Peut-on conduire après avoir pris du CBD ?

Depuis sa légalisation en Europe, le CBD a conquis le cœur de nombreuses personnes pour ses effets bénéfiques potentiels sur la douleur, l’anxiété, le stress et d’autres affections chroniques. Son utilisation devient de plus en plus à la mode et il est aujourd’hui disponible partout. Mais est-il légal de conduire après avoir pris du CBD ? Comment affecte-t-il les habitudes de conduite automobile ? Est-il considéré comme une conduite sous l'influence de l'alcool ? Cet article répond à ces questions.

Le CBD – Tout sauf une substance psychotrope

Depuis 2018, le cannabidiol, un agent actif du chanvre, gagne rapidement en popularité. En quelques mois, des dizaines de boutiques vendant des produits à base de ce cannabinoïde ont ouvert en France. Bien que l'usage récréatif du cannabis soit légal dans certains pays, il demeure une substance psychoactive en Europe et y reste illégal.

Cependant, le CBD est différent de son cousin le THC : il n'est ni psychoactif ni considéré comme une drogue. Il est donc légal et disponible sans ordonnance. D’ailleurs, le CBD, sous forme de fleur, d’huile ou de produit comestible, n'a pas les mêmes effets narcotiques que le THC. La controverse existe encore dans la littérature scientifique, mais des études montrent qu'il pourrait soulager certaines affections et douleurs chroniques.

Les effets du CBD

Le CBD a un certain nombre d'effets bénéfiques sur le corps et l'esprit. Il pourrait aider à combattre les cellules cancéreuses, à soulager certains types de douleur et à réduire la dépendance au cannabis et au tabac. Bien que de nombreuses études soient encore en cours, il ne fait aucun doute que le cannabidiol est une molécule prometteuse. Aussi, certains patients souffrant d'affections telles que l'anxiété et la maladie de Parkinson l'utilisent déjà comme allié dans leur lutte contre la maladie.

Bien que le CBD soit plutôt controversé aux yeux des autorités françaises, il devient un véritable allié de l'humanité et pourrait aider à combattre de nombreuses maladies plus ou moins bénignes. Dans l'ensemble, il est clair que les effets positifs l'emportent largement sur les très rares effets secondaires, qui doivent encore être observés.

Comment le CBD affecte-t-il la conduite ?

En général, il est sans danger de conduire après avoir pris du CBD. Dans le contexte de la "conduite sous influence", le CBD n'est pas considéré comme une substance intoxicante, car il n'a pas les mêmes effets psychologiques que le cannabis. Cela signifie que les capacités cognitives et de conduite restent les mêmes, mais qu'après l'activation de la molécule, le conducteur peut se sentir légèrement plus calme et moins anxieux au volant.

Des chercheurs ont constaté qu'aucune dose de CBD n'affecterait la conduite ou la capacité cognitive des participants et ne provoquerait pas de vertiges. Ils ont également noté que les changements moyens des participants en matière de vertiges et de fonctionnement étaient inférieurs à ceux des participants sous l'influence d'autres drogues. Ces chiffres sont inférieurs à ceux des études précédentes sur la molécule et la conduite. 

En effet, il s'agit d'une étude bien conçue qui vient s'ajouter au nombre croissant de publications montrant que le CBD seul ne peut pas provoquer de troubles cognitifs ou avoir un effet négatif sur la conduite. Ils ont constaté que les personnes prenant 300 mg ou 1 500 mg de CBD présentaient des niveaux d'anxiété plus faibles que celles prenant 15 mg de médicaments ou un effet placebo. Cela correspond à d'autres études provenant de sources réputées sur les effets du CBD sur la réduction de l'anxiété.

D’ailleurs, pour déterminer si le CBD réduit la capacité de conduire, les chercheurs ont surtout cherché à savoir si l'exposition au CBD dépassait un taux d'alcoolémie de 0,05 %. Il s’agit de la limite acceptable des personnes conduisant en état d'ébriété. Par conséquent, l'effet du CBD sur la conduite en voiture n'a pas pu être déterminé lors du premier test de simulation de conduite effectué 45-75 minutes après l'administration du CBD.

Le CBD : que risque-t-on en cas de dépistage ?

L'utilisation du CBD est légalisée en France. Bien que légale, la loi n'est pas claire. Cette incertitude a conduit les consommateurs à se demander s'il est possible de conduire une voiture après avoir pris du CBD, malgré ses effets bénéfiques sur la santé. Pour être dans la limite légale, vérifiez que la teneur de THC dans le produit soit inférieure à 0,3%.

En principe, les tests salivaires effectués par la police et la gendarmerie permettent de détecter très rapidement la présence de différents types de drogues. En vue de sa légalisation, le CBD n'est pas recherché et il ne peut pas être détecté par le dépistage salivaire. Cependant, les tests pour d'autres substances, notamment le THC, peuvent être positifs. Cette teneur en THC peut être détectée par des tests, de sorte qu'un échantillon de salive après la consommation de CBD peut être positif. Par ailleurs, si vous êtes testé positif, il est nécessaire de demander une analyse de sang qui devrait révéler que ce n'est qu’un taux résiduel et non résultant d’une consommation de cannabis.

Dans un marché moins réglementé, il est important que les consommateurs soient conscients que la pureté des produits CBD n'est pas toujours claire et que certains produits peuvent contenir du THC (qui peut affecter la capacité de conduire). Afin de minimiser le risque, il est donc important que les produits contenant du CBD soient conformes. De ce fait, orientez-vous vers des produits de qualité et qui répondent aux normes en vigueur. Notre gamme de produits au CBD sont tous testés et 100 % légaux en France. Pour en faire une meilleure expérience, rendez-vous sur notre boutique !

A quel moment faut-il attendre pour conduire après avoir pris du CBD ?

En général, il n'y a pas de délai pour savoir combien de temps nous pouvons être positif au THC. Cependant, la détection de THC intervient souvent sur les seuls consommateurs de fleurs et de résine. Cela s'explique par le fait qu'en étant fumés ou vaporisés, ces produits restent dans la muqueuse buccale.

Notez que l'utilisation du CBD seul ne présente pas de risque significatif pour la conduite. Toutefois, si vous avez une mauvaise réaction et ressentez des effets secondaires, vous devez vous abstenir de conduire. En raison des lois répressives françaises, même une petite quantité de THC (plus de 0,3 %) dans le corps peut entraîner une amende et des poursuites judiciaires.

Le CBD peut-il être transporté en voiture ?

Il s'agit d'une question importante, surtout si vous franchissez une frontière depuis un pays non européen. Si vous avez du CBD dans votre véhicule, il y a de bonnes chances que vous n'ayez pas de problème, car il s’agit d’une molécule parfaitement légale. Cependant, transporter du CBD dans son véhicule peut parfois entraîner des complications qui peuvent conduire à des malentendus avec les autorités et les forces de l'ordre.

Des produits tels que les fleurs de CBD peuvent avoir un aspect presque identique aux bourgeons de cannabis, même si elles ne vous feront pas planer. Si vous comptez voyager ou même conduire avec des fleurs sur vous, nous vous conseillons de conserver le bocal scellé et de conserver le ticket de caisse. Sans cela, vous pouvez vous faire confisquer vos fleurs et extractions ou pire, avoir une amende.

Conclusion

En général, il est possible de conduire sans danger après avoir pris du CBD, mais il faut éviter de conduire dans certaines situations. Par exemple, lors de la prise de suppléments de CBD, il est important d'établir la bonne dose. Tout le monde devrait y penser avant de conduire.  Si c'est la première fois que vous utilisez du CBD, cela peut prendre un certain temps pour établir la dose idéale.

D’ailleurs, une trop grande quantité de CBD peut causer de la somnolence, ce qui peut rendre la conduite difficile. Le mieux est ainsi de tester un jour où vous ne devez pas prendre le volant, afin de vous assurer que le dosage vous convient et n'entraîne pas de somnolences.

Si vous avez de l'expérience avec le CBD et que vous voulez essayer un nouveau produit, vérifiez comment votre corps réagit avant de monter dans la voiture. Soyez prudent lorsque vous consommez des produits contenant du CBD, et vérifiez la qualité et les lois sur le CBD de votre pays avant de conduire avec de tels produits dans la voiture. Jetez un coup d’œil à notre autre article sur le CBD au volant pour en savoir davantage !