Découvrez nos nouveautés Greenhouse et Indoor !
Nouveaux produits CBD
Nouveaux produits CBD
LEMONTONIC-50g-100g-fleurs-cbd-highsociety
  • Neuf
greenhouse-cbd-50100
LEMON TONIC CBD
Prenez un billet pour une escapade sur la côte italienne. Dès les premières notes, vous êtes transporté dans un champ de citronniers aux citrons...
200,00 € Prix
LEMONTONIC-greenhouse-cbd-highsociety
  • Neuf
greenhouse-cbd
LEMON TONIC - Fleurs CBD
Prenez un billet pour une escapade sur la côte italienne. Dès les premières notes, vous êtes transporté dans un champ de citronniers aux citrons...
15,00 € Prix
LEMONSOURDIESEL-greenhouse-cbd-highsociety
  • Neuf
greenhouse-cbd
LSD CBD - Fleurs CBD
La LSD est une fleur acidulée, au profil terpénique des plus intéressants. LSD est son surnom mais son nom complet la Lemon Sour Diesel vous...
15,00 € Prix
PINEAPPLEKUSH-indoor-cbd-highsociety
  • Neuf
indoor-cbd-50100
PINEAPPLE KUSH CBD
Besoin d’évasion loin de votre quotidien ? La Pineapple Kush est à elle seule une promesse d’exotisme. Ses arômes d’ananas et de fruits tropicaux...
250,00 € Prix
LEMONSOURDIESEL-greenhouse-cbd-highsociety
  • Neuf
greenhouse-cbd-50100
LSD CBD
La LSD est une fleur acidulée, au profil terpénique des plus intéressants. LSD est son surnom mais son nom complet la Lemon Sour Diesel vous...
200,00 € Prix
PINEAPPLEKUSH-indoor-cbd-highsociety
  • Neuf
indoor-cbd
PINEAPPLE KUSH CBD - Fleurs CBD
Besoin d’évasion loin de votre quotidien ? La Pineapple Kush est à elle seule une promesse d’exotisme. Ses arômes d’ananas et de fruits tropicaux...
20,00 € Prix
Tous nos nouveaux produits CBD
Questionnaire
Mon compte - parrainage
Allemagne fait un pas de plus vers la légalisation du cannabis

Allemagne fait un pas de plus vers la légalisation du cannabis

2022 sera sans aucun doute une année de changement pour le marché du cannabis, notamment avec le geste symbolique de Joe Biden début octobre qui a été particulièrement mémorable. Il s'est concentré sur l'abrogation de la réglementation fédérale sur la simple possession de cannabis. Aujourd'hui, c'est au tour de l'Allemagne. Récemment, plus précisément le 26 octobre dernier, le Ministère de la Santé a présenté aux médias les grandes lignes d'un plan visant à légaliser le cannabis. La longue bataille pour la dépénalisation de l'usage du cannabis est désormais terminée. Voici un point sur la situation actuelle.


Consommer du cannabis est-il légal en Allemagne ?


Das Gras est le terme allemand pour désigner le cannabis. Il a subi plusieurs changements juridiques au cours des dernières années. L'Allemagne a maintes fois modifié sa législation sur l’usage du cannabis. Cette décision a été prise lorsque le pays a légalisé l'utilisation du cannabis comme médicament sur ordonnance pour les personnes gravement malades. Cela a changé avec l'amendement de la loi sur les médicaments. Elle couvre notamment le coût du traitement dans le cadre de l'assurance maladie du patient.


La légalisation de l'usage médical a été la première étape après l'abolition des sanctions pénales par une décision de 1994. Toutefois, cette quantité doit être limitée, comme convenu par les pays de l’Europe.


L’allemagne a ainsi décidé de légaliser la culture du cannabis en 2022. Il est maintenant temps de préparer la loi, de la faire adopter et de la voter. Après cela, la production et la vente de cannabis aux adultes commencera. Toutefois, la première vente légale ne devrait pas avoir lieu avant 2024 ou plus tard.


26 octobre 2022 : approbation de l'UE attendue


Malgré la tenue des débats il y a quelques jours, la question était encore très controversée. La semaine dernière, un projet de loi a été déposé pour légaliser le cannabis. Le document original (publié le mercredi 19 octobre) limite, entre autres, la teneur en tétrahydrocannabinol des produits destinés à la vente à 15%. En ce qui concerne les 18-21 ans, la limite est de 10%.


La décision a été fortement critiquée par de nombreux partis politiques. Les partisans et les opposants de la réforme ont pris position. D'autre part, la réglementation, par exemple, n'est pas bonne pour la liberté du consommateur. La plupart des produits à base de cannabis actuellement sur le marché contiennent en moyenne 20 à 30 % de THC.


Cela signifie que la légalisation du cannabis n'aura pas l'effet désiré, car une réglementation contrôlée encouragera la croissance du marché noir.


Dépénalisation : une tâche ardue pour les défenseurs du cannabis


Certains défenseurs du cannabis ne sont pas satisfaits du processus actuel de légalisation en Allemagne. Cela est compréhensible, car l'interdiction du cannabis est une loi nationale qui touche les consommateurs allemands. Ils estiment également que la prohibition est inefficace et contraire à l'ordre public.


Cependant, il est important de changer de perspective. L'Allemagne n'est certainement pas le premier pays à avoir développé une industrie nationale du cannabis pour adultes. C'est toutefois le premier pays à l'avoir expérimentée à une si grande échelle.


L'Uruguay, le Canada et Malte sont les trois seuls pays à avoir légalisé et promu l'usage du cannabis au niveau national. L'Allemagne a presque deux fois la population des trois autres pays réunis.


L'économie de l'Allemagne représente plus de deux fois la taille des autres pays réunis. Contrairement aux trois autres États constitutionnels, l'Allemagne a des frontières avec neuf autres pays. Beaucoup de ces pays, dont la France, sont encore loin de la légalisation. Il faut donc aussi en tenir compte pour éviter le tourisme lié à la fleur. 

L'Allemagne doit donc légaliser, mais cela doit être fait correctement et cela prend du temps.


Les mots de la Commission européenne durant la conférence de presse


Le projet de légalisation du cannabis est le résultat d'un travail acharné du gouvernement de la coalition allemande. La coalition a en effet passé des mois à faire des recherches et à négocier pour parvenir à ce résultat. Lors de la conférence de presse, Karl Lauterbach, le Ministre de la Santé Allemand, n'a pas donné de date exacte pour la mise en œuvre de la directive. Toutefois, il a déclaré que 2024 est certainement une date réaliste pour son entrée en vigueur. Mais pour que l'Allemagne abolisse une fois pour toutes l'interdiction du cannabis, elle doit prouver qu'elle respecte le droit international et européen.


Si la Commission adopte le plan de légalisation du cannabis, celui-ci pourrait devenir la base d'une réforme plus large de l'UE. L'Allemagne deviendrait le deuxième pays de l'UE (après Malte) à légaliser le cannabis. Le Luxembourg autorise actuellement l'usage récréatif du cannabis.


Quoi qu'il en soit, les partisans de la légalisation du cannabis sur le continent européen attendent avec impatience la décision de la Cour européenne de justice. Cependant, beaucoup sont optimistes. D'autant plus que la Commission européenne a appelé les États membres à adopter la recommandation de l'OMS visant à abolir la classification du cannabis comme stupéfiant.


Cannabis : toujours strictement interdit aux mineurs


Bien sûr, il est toujours illégal d'offrir de la marijuana à des fins récréatives à des personnes de moins de 18 ans. En outre, la teneur en THC autorisée pour les utilisateurs âgés de 18 à 21 ans sera réduite : seuls les produits ayant une teneur en THC de 10 % ou moins pourront être achetés.


Cependant, les jeunes consommateurs de cannabis peuvent toujours posséder 20 grammes en toute impunité. La nouvelle loi ne fait pas non plus de distinction entre les produits de différentes souches ou de leurs origines. Il sera ainsi possible d'importer du cannabis de l'étranger.


Que se passe-t-il pour les personnes de moins de 18 ans qui continuent à consommer du cannabis ? Quelles en sont les conséquences ? Pour l'instant, les amendes sont très faibles. Ils ne reçoivent qu'une éducation préventive et la confiscation du produit. L'Allemagne semble avoir choisi l'éducation plutôt que la punition. L'ancien système pénal pour la consommation et la distribution de cannabis en Allemagne n'était pas efficace.


En France, la situation du cannabis reste inchangée


La France a commencé à tester le cannabis médical le 26 mars 2021, ce qui était censé être une percée dans le domaine du cannabis médical, mais plusieurs mois après la fin du test, le problème est encore loin d'être résolu.


Le premier point positif est l'autorisation de cultiver et de produire de la marijuana médicale dans le pays (décision n° 2022-194 du 17 février 2022).


Il est donc surprenant que le POS (point of sale system) ait maintenant décidé de reporter la fin de l'expérience. Ceci est d'autant plus important que les groupes de patients ont souligné le manque de communication dans ce domaine. Il convient de noter que cette décision n'est intervenue qu'après le communiqué de presse de l'organisation agricole.


Les groupes de patients ont également remis en question la validité de la justification du report. Ceci est particulièrement vrai pour l'interférence d'autres entités étrangères sur le marché. En particulier, elle ne doit pas influencer le développement des politiques nationales de santé.


C'est pour ces raisons que les organisations de patients ont rouvert la question de la distribution et du traitement gratuit de la marijuana médicale. Ils le feront probablement après la conclusion du processus, qui est prévue pour mars 2023.


Conclusion


Si le cannabis pour usage récréatif devient légal en Allemagne, les consommateurs nationaux et étrangers afflueront sans aucun doute dans les magasins, créant une croissance sans précédent dans l'industrie mondiale du cannabis. L'Allemagne devrait l'introduire progressivement. Les principes de propriété, de culture et de consommation sont plus importants que les principes de production.


De cette façon, les Allemands économisent immédiatement de l'argent car ils n'ont plus à mettre en œuvre une répression excessive. Les consommateurs individuels vont enfin pouvoir exercer une liberté qui n'aurait jamais dû leur être refusée.

Quant à la France, l'industrie pharmaceutique reste opposée à la légalisation du cannabis médical. Mais est-ce une décision remplie de mauvaise foi ou une véritable préoccupation pour la santé et la sécurité de la population?