Découvrez nos nouveautés Greenhouse et Indoor !
Nouveaux produits CBD
Nouveaux produits CBD
LEMONTONIC-50g-100g-fleurs-cbd-highsociety
  • Neuf
greenhouse-cbd-50100
LEMON TONIC CBD
Prenez un billet pour une escapade sur la côte italienne. Dès les premières notes, vous êtes transporté dans un champ de citronniers aux citrons...
200,00 € Prix
LEMONTONIC-greenhouse-cbd-highsociety
  • Neuf
greenhouse-cbd
LEMON TONIC - Fleurs CBD
Prenez un billet pour une escapade sur la côte italienne. Dès les premières notes, vous êtes transporté dans un champ de citronniers aux citrons...
15,00 € Prix
LEMONSOURDIESEL-greenhouse-cbd-highsociety
  • Neuf
greenhouse-cbd
LSD CBD - Fleurs CBD
La LSD est une fleur acidulée, au profil terpénique des plus intéressants. LSD est son surnom mais son nom complet la Lemon Sour Diesel vous...
15,00 € Prix
PINEAPPLEKUSH-indoor-cbd-highsociety
  • Neuf
indoor-cbd-50100
PINEAPPLE KUSH CBD
Besoin d’évasion loin de votre quotidien ? La Pineapple Kush est à elle seule une promesse d’exotisme. Ses arômes d’ananas et de fruits tropicaux...
250,00 € Prix
LEMONSOURDIESEL-greenhouse-cbd-highsociety
  • Neuf
greenhouse-cbd-50100
LSD CBD
La LSD est une fleur acidulée, au profil terpénique des plus intéressants. LSD est son surnom mais son nom complet la Lemon Sour Diesel vous...
200,00 € Prix
PINEAPPLEKUSH-indoor-cbd-highsociety
  • Neuf
indoor-cbd
PINEAPPLE KUSH CBD - Fleurs CBD
Besoin d’évasion loin de votre quotidien ? La Pineapple Kush est à elle seule une promesse d’exotisme. Ses arômes d’ananas et de fruits tropicaux...
20,00 € Prix
Tous nos nouveaux produits CBD
Questionnaire
Mon compte - parrainage
CBD : combien de temps pour l’éliminer de notre organisme ?

CBD : combien de temps pour l’éliminer de notre organisme ?

Même si le CBD a été parfaitement légalisé en France, il est normal de s’interroger sur la durée pendant laquelle il reste dans notre organisme. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il n’y a pas de réelle règle en la matière. Différents facteurs tels que votre métabolisme, le taux de CBD ou encore vos habitudes de consommation peuvent impacter ce délai.

Zoom sur le CBD et les effets de sa consommation, sans oublier la durée durant laquelle il reste détectable dans le sang.

CBD ou cannabidiol : définition !

La plante de chanvre, également appelée « Cannabis Sativa », n’est plus à présenter. Elle regorge d’une multitude de cannabinoïdes, le CBD et le THC étant les plus connus d’entre eux. Or, malgré le fait que ces deux cannabinoïdes aient la même origine, leurs propriétés sont radicalement différentes.

Le THC n’est rien d’autre qu’une substance recherchée pour les effets particuliers qu’elle peut provoquer, à savoir des effets psychotropes, une sensation de planer ou encore une augmentation de la confiance en soi. Toutefois, ces effets ne sont pas « gratuits », dans le sens où, ils s’accompagnent d’effets secondaires et d’un risque d’addiction. Le tout justifie donc le caractère illégal du THC.

A contrario, le CBD a été totalement légalisé. Malgré le fait qu’il soit le cousin du THC, leur seul point commun réside dans leur origine. Le cannabidiol ne présente ni effets indésirables, ni risque d’addiction, et encore moins d’effets psychotropes. Sa légalisation a été accordée suite à une multitude d’études scientifiques attestant de ses potentiels bienfaits. On retrouve notamment une capacité à soulager le stress, à augmenter la sensation de bien-être, à apaiser les douleurs chroniques et même à réduire les symptômes dépressifs. De plus en plus de médecins vont jusqu’à conseiller du CBD pour soulager les symptômes de certaines maladies graves, telles que la maladie d’Alzheimer ou encore l’épilepsie.

Comment consommer du CBD ?

La première chose à savoir sur le mode de consommation du CBD est justement qu’il n’y a pas de règle en la matière. Chaque consommateur a son mode de consommation préféré, et l’avantage du CBD est qu’il est commercialisé sous toutes les formes possibles.

Les fumeurs peuvent ainsi privilégier les e-liquides à vapoter, ce qui leur permet de consommer du CBD au quotidien à travers un mode de consommation qu’ils connaissent déjà, et cela en toute discrétion. Toujours dans le même élan de simplicité et de discrétion, les infusions à base de CBD sont idéales, autant pour les habitués que pour les nouveaux consommateurs souhaitant commencer en douceur.

L’huile de CBD reste le mode de consommation le plus universel. Elle existe dans de nombreuses concentrations, de la plus légère à la plus intense. Avec sa pipette intégrée, chaque flacon d’huile de CBD peut être consommée de toutes les manières souhaitées. La voie sublinguale est à privilégier pour obtenir des effets rapides, tandis que l’ajout de quelques gouttes d’huile dans vos plats et boissons est un véritable jeu d’enfant. Il est même possible de se concocter un mojito au CBD !

Quid du dosage ?

Dès lors que nous évoquons la consommation de CBD, il est indispensable d’aborder le sujet du dosage. Plus précisément du dosage parfait.

Le dosage nécessaire pour obtenir les effets recherchés diffère d’un consommateur à un autre. Votre poids, vos habitudes de consommation, votre âge ou encore votre état de santé sont autant de facteurs qui l’influencent. Sans oublier le taux de CBD de votre produit. Plus votre produit CBD sera hautement concentré, et moins il faudra de quantité de produit avant d’obtenir les effets attendus.

Prenons l’exemple de l’huile de CBD. De manière générale, il est recommandé de débuter par seulement quelques gouttes par jour, afin de tester la réaction de notre organisme. Ensuite, il suffit d’augmenter progressivement le dosage chaque jour jusqu’à atteindre les sensations désirées.

Est-ce que le CBD peut être détecté lors d’un test sanguin, urinaire ou salivaire ?

La réponse est oui. Un « oui mais ».

Les produits CBD légalement commercialisés respectent une limite légale claire : ne pas dépasser 0,3% de taux de THC. Suivant l’arrêté du 5 septembre 2001, cela correspond à un maximum de 1ng/mL. Avec un tel taux de THC, un test sanguin a de grandes chances de revenir négatif, car la quantité de cannabinoïdes dans le sang sera trop faible pour être détectée, même juste après une consommation. Il en va de même pour les autres types de tests. Toutefois, certaines études scientifiques suggèrent que le CBD peut être détecté dans le sang dans les 24h pour un consommateur occasionnel, et jusqu'à 7 jours pour un consommateur régulier. Cela est particulièrement vrai pour les gros consommateurs de CBD qui peuvent accumuler le THC et ainsi avoir des tests positifs. La vigilance est donc de mise.

Sur les marchés parallèles, bon nombre de fournisseurs proposent des produits CBD à la contenance opaque, non contrôlés, dont les taux en THC et autres substances dangereuses peuvent beaucoup surprendre. Et avec ce type de produits, oui, un test sanguin ou encore urinaire reviendra forcément positif, ce qui vous exposera à diverses sanctions.

CBD : une capacité d’élimination de l’organisme qui dépend de nombreux facteurs

L’organisme humain est une mécanique complexe et magnifique à la fois. Il est capable d’éliminer n’importe quelle substance ingérée, que ce soit du jus de fruit, du CBD et même du poison. Sa capacité d’élimination dépend toutefois de la nature du produit ingéré, ainsi que d’un grand nombre de facteurs personnels à chaque consommateur.

Au même titre que pour la détermination du dosage idéal, la détermination de notre capacité d’élimination repose sur plusieurs facteurs clés. L’âge, le poids, le métabolisme, l’état de santé, les habitudes de consommation ou encore la génétique n’en sont que quelques exemples. Si nous prenons l’exemple de l’expérience de consommation, il faut savoir que plus vous êtes habitué à consommer du CBD, et plus votre corps l’éliminera doucement car il y sera habitué. Autre exemple avec votre état de santé et votre métabolisme. Les personnes en bonne santé ou dotées d’un métabolisme rapide ont tendance à éliminer plus vite les substances consommées que celles ayant des problèmes de santé.

Ce qu’il faut retenir, c’est que le CBD n’est en général pas détectable dans le sang, mais que des traces de consommation peuvent être relevées jusqu’à une semaine après la consommation concernée.