Questionnaire
Mon compte - parrainage
Indica vs Sativa : les différences à connaître

Indica vs Sativa : les différences à connaître

Indica, Sativa, hybride … Lorsqu’il s'agit de cannabis, différentes « espèces » existent. Leurs propriétés, effets ainsi que saveurs sont variables, ce qui fait tout le charme de cette belle diversité. Mais quelles sont les réelles différences entre Indica et Sativa, les principales familles de cannabis ?

Car non, il n’existe pas un seul cannabis, mais bien de nombreuses sortes de cannabis. Indica et Sativa constituent les principales catégories, sans oublier celle des Hybrides. Ce top 3 se divise ensuite en sous-variétés aux noms plus ou moins connus, telles que l’Indica Northern Lights, la Sativa Haze, ou l’Hybride AK-47.

Nous vous expliquons tout.

Des origines géographiques différentes

Bien entendu, la première chose à savoir c’est que l’indica et la Sativa n’ont pas les mêmes origines. Et par origines, on entend origines géographiques.

Pour sa part, la Sativa est connue comme un cannabis provenant des pays de l’équateur, tels que la fameuse Colombie, le Mexique, ou contre toute attente la Thaïlande.

L’Indica observe des origines tout à fait opposées, c’est-à-dire qu’elle est importée depuis des pays où l’altitude règne, tels que le Maroc, la Turquie, et même le Népal.

Toutes deux sont ainsi des espèces de cannabis fabriquées naturellement, chacune dans ses propres conditions météorologiques. Il faut savoir que de nos jours, certaines molécules de cannabis sont fabriquées en laboratoire. C'est notamment le cas du HHC, obtenu grâce à l’hydrogénation de la molécule de THC appelée delta-9-THC.

Indica, Sativa : chacune son apparence

Avec des origines si différentes, il est inévitable que leur apparence soit également propre à chacune. Cela est pleinement dû à leurs conditions de floraison et d’évolution.

Avec des têtes longues, fines et pouvant atteindre jusqu’à 1m80, la Sativa est l’espèce de cannabis la plus impressionnante. L’Indica quant à elle ne dépasse pas les 90cm, et se caractérise par des têtes assez denses, semblables à des buissons.

Des arômes boisés ou fruités, au choix

Autre différence notable entre indica et Sativa : leurs arômes.

On passe tout simplement du boisé au fruité, ce qui justifie amplement le besoin de connaître les différences qui les séparent. Si vous recherchez des arômes fruités et légers, alors la Sativa saura vous combler. A contrario, si vous préférez tout ce qui est plutôt boisé et intense, il faudra miser sur de l’Indica.

L’Indica et la Sativa restent des espèces générales de cannabis, mais elles se décomposent en de nombreuses sous-variétés, toutes plus originales les unes que les autres. Et il en va de même pour leurs arômes. Skunk, White Widow, Amnesia, Northern Lights ou encore OG Kush, le choix est vaste.

Il faut savoir que les variétés de CBD se rapprochent énormément des caractéristiques aromatiques dignes de l’Indica et de la Sativa. N’hésitez pas à poser des questions aux vendeurs présents en boutiques afin de trouver le produit le plus proche de ce que vous recherchez.

Se stimuler avec la Sativa, ou se relaxer avec l’Indica

Les célèbres espèces Indica et Sativa ne se distinguent pas uniquement à travers leur apparence ou encore leurs arômes. Leurs différences sont bien plus profondes que cela, et elles vont jusqu’aux effets qu’elles ont sur leurs consommateurs. Entrons dans les détails.

La Sativa est avant tout plébiscitée pour sa capacité à nous stimuler, en augmentant notre niveau d’adrénaline dans le sang ainsi qu'en augmentant notre endurance.

L’Indica est recherchée pour des effets complètement opposés, plutôt de l’ordre de la relaxation. Pour soulager le stress, des douleurs, ou encore pour améliorer la qualité du sommeil, la liste est longue. Pourquoi cela ? On estime que les propriétés de l’Indica seraient dues au fort taux de CBD qu’elle contient. Le cannabidiol aurait la réputation d’être une solution idéale pour lutter contre le stress et les crises d'angoisse, voire même la perte de poids.

Indica vs Sativa : quid de la floraison et du rendement ?

Enfin, dernière différence mais qui vaut le détour : la vitesse de floraison et le rendement. Car oui, toutes les sortes de cannabis ne poussent pas de la même manière. L’Indica et la Sativa en sont justement le plus beau exemple.

Près de 10 à 18 semaines (voire plus) sont nécessaires pour mener à terme la floraison de la Sativa. Cela est grandement dû à la taille des pieds de Sativa, lesquels sont bien plus imposants que ceux de l’Indica. S’agissant de l’Indica, il suffit de 8 à 10 semaines pour obtenir les premières floraisons complètes.

Attention cependant à la notion de rendement. Une floraison plus rapide ne veut pas nécessairement dire que le rendement ne sera pas intéressant, et inversement.
En d’autres termes, l’Indica a certes une floraison plus rapide que la Sativa, mais elle fournit également un rendement plus élevé. Le fait que ses têtes aient une taille plus petite que celles de la Sativa n’impacte donc pas son rendement. Fait intéressant : historiquement, les Indica ont servi à la fabrication des hash les plus connus !