Découvrez nos nouveautés Greenhouse et Indoor !
Nouveaux produits CBD
Nouveaux produits CBD
LEMONSOURDIESEL-greenhouse-cbd-highsociety
  • Neuf
greenhouse-cbd
LSD CBD - Fleurs CBD
La LSD est une fleur acidulée, au profil terpénique des plus intéressants. LSD est son surnom mais son nom complet la Lemon Sour Diesel vous...
15,00 € Prix
PINEAPPLEKUSH-indoor-cbd-highsociety
  • Neuf
indoor-cbd-50100
PINEAPPLE KUSH CBD
Besoin d’évasion loin de votre quotidien ? La Pineapple Kush est à elle seule une promesse d’exotisme. Ses arômes d’ananas et de fruits tropicaux...
250,00 € Prix
LEMONSOURDIESEL-greenhouse-cbd-highsociety
  • Neuf
greenhouse-cbd-50100
LSD CBD
La LSD est une fleur acidulée, au profil terpénique des plus intéressants. LSD est son surnom mais son nom complet la Lemon Sour Diesel vous...
200,00 € Prix
PINEAPPLEKUSH-indoor-cbd-highsociety
  • Neuf
indoor-cbd
PINEAPPLE KUSH CBD - Fleurs CBD
Besoin d’évasion loin de votre quotidien ? La Pineapple Kush est à elle seule une promesse d’exotisme. Ses arômes d’ananas et de fruits tropicaux...
20,00 € Prix
Tous nos nouveaux produits CBD
Questionnaire
Mon compte - parrainage
Huile de CBD : la position officielle de l’OMS sur le sujet

Huile de CBD : la position officielle de l’OMS sur le sujet

En tant que cannabinoïde, le CBD est souvent confondu avec son cousin le THC. Pourtant, il ne présente aucun danger pour la santé ni de risque d'addiction. Bien au contraire, ses effets thérapeutiques ne cessent de faire leurs preuves.

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) reste l’institution la plus plébiscitée dès lors qu’il s’agit d’émettre un avis médical officiel sur une nouvelle substance. En tant que molécule récemment légalisée, le cannabidiol n’échappe pas à la règle.

Qu’est-ce que le CBD et l’huile de CBD ?
Que pense l’OMS de l’huile de CBD ?
Pourquoi cette substance a-t-elle été si tardivement légalisée en France ?

Vous trouverez dans cet article tous les éléments constituant la position officielle de l’OMS sur le CBD, ainsi que les bienfaits reconnus de ce dernier.

CBD et huile de CBD, de quoi s’agit-il ?

Le cannabidiol est plus communément connu sous le nom de CBD.

La première information utile à préciser est que le CBD est très différent du THC, en particulier concernant ses effets sur la santé.
D’un côté, le THC est recherché pour ses effets psychotropes, mais présente un fort risque d’addiction. D’un autre côté, le CBD a surtout des effets thérapeutiques sur la santé, sans effets secondaires néfastes.

Afin de procurer ces bienfaits, le CBD interagit directement avec notre système nerveux central, plus précisément notre système endocannabinoïde. Il parvient à activer les récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2, ce qui influence certaines perceptions telles que celles de la douleur, du stress ou encore du bien-être.

L’huile de CBD est l’une des formes par lesquelles le CBD est commercialisé.
Il s’agit sans nul doute de la méthode de consommation la plus universelle et simple de CBD. Que ce soit par voie sublinguale, par application locale ou alors par ingestion classique, l’huile de CBD peut être achetée dans différentes concentrations afin d’adapter son intensité à vos besoins personnels.

Existe-t-il des études de l’OMS sur le CBD ?

Bien entendu, comme pour l’entrée de toute nouvelle substance sur le marché mondial, et surtout européen, l’OMS n’a pas manqué de donner son avis médical officiel sur le CBD.

C’est ainsi au sein d’un rapport daté de 2017 et fort de 29 pages, que l’OMS s’est officiellement positionnée sur le sujet du CBD.
Son avis est simple : non, le CBD ne présente strictement aucun danger pour la santé.

Ce rapport était principalement orienté sur le fait de savoir si le CBD était qualifiable de stupéfiant ou non. Grâce au résultat de ce rapport, une réelle distinction scientifique entre le CBD et le THC (cannabis) a été établie, permettant d’écarter toute hypothèse d’effets néfastes du cannabidiol sur la santé.

L’OMS va jusqu’à reconnaître au cannabidiol certains effets thérapeutiques sur la santé.

L’OMS reconnaît les bienfaits du CBD sur la santé

Dans son rapport exhaustif de 2017, l’OMS ne s’est pas contentée de rompre les a priori sur le CBD, elle est allée jusqu’à affirmer que ce dernier disposait de divers bienfaits sur notre santé.

Elle a notamment admis que le CBD était en mesure de soulager des maux de différentes natures, ses effets thérapeutiques étant eux-mêmes très variés :

  • antidouleur,
  • anti-inflammatoire,
  • réduction du stress et de l’anxiété,
  • soulagement des symptômes de l’arthrose,
  • amélioration du sommeil et lutte contre l’insomnie,
  • solution contre la dépression,
  • soulagement des symptômes de certaines maladies graves comme le Parkinson ou la sclérose en plaques.

À partir de ces informations, tant compte tenu de l’absence d’effets négatifs sur la santé que par l’existence de bienfaits, l’OMS a affirmé que le CBD pouvait être envisagé comme une forme de traitement naturel sans contre-indication spécifique.

Pourquoi le CBD a-t-il été tardivement légalisé en France ?

Maintenant que nous avons abordé la position officielle de l’OMS sur le CBD, qui est très positive, persiste la question de savoir pourquoi le CBD a été si tardivement légalisé dans l’Hexagone.

La réponse est simple : la France désirait mener ses propres études scientifiques. Les avis médicaux de l’OMS sont toujours fortement attendus mais n’ont qu’un titre informatif, et aucun effet obligatoire sur les États.

Bien que l’OMS soit la référence internationale incontournable en matière de santé, la France a pris la décision de prendre son propre recul scientifique sur le sujet du CBD, et donc de prendre le temps de réaliser ses propres études scientifiques.

L’une d’entre elles est d’ailleurs encore en cours, ayant débuté en mars 2021 et durant jusqu’en mars 2023.
Effectivement, le CBD a été légalisé en France, et sa commercialisation est florissante. C’est justement en raison de son succès commercial et des nombreux bienfaits sur la santé promis par le CBD, que la France justifie sa poursuite d’études.

Les premières recherches menées par la France sur le sujet avaient pour objectif de valider les affirmations de l’OMS avant de légaliser le CBD sur son territoire, de manière à réaliser une sorte de double vérification scientifique.
Les études actuellement en cours semblent s’orienter vers une recherche plus poussée, peut-être dans l’optique de trouver de nouveaux bienfaits du CBD sur la santé et de pousser encore plus loin son utilisation en tant que traitement naturel.