Questionnaire
Mon compte - parrainage
Quels sont les effets des cannabinoïdes sur la santé ?

Quels sont les effets des cannabinoïdes sur la santé ?

Le cannabis est une substance particulièrement réputée, cependant les cannabinoïdes sont souvent difficilement définis et compris. Pourtant, ces derniers ont des effets non négligeables sur la santé, tant positifs que parfois négatifs.

Afin de vous aiguiller dans votre compréhension du sujet, voici les détails vous permettant de vous approprier le sujet des cannabinoïdes et de leurs effets sur votre santé.

Qu’est-ce qu’un cannabinoïde ?

Un cannabinoïde correspond à un groupe de substances chimiques sécrétées notamment par la plante de cannabis. Le THC et le CBD sont les deux types de cannabinoïdes les plus connus.

Le CBN (cannabinol), le CBG (cannabigerol) et enfin le CBC (cannabichrome) représentent les autres catégories de cannabinoïdes moins connues, mais faisant pourtant partie intégrante du cannabis.

Découverte du premier cannabinoïde en 1964 : le THC

C’est en 1964 que le premier cannabinoïde est découvert, grâce au Dr Raphael Mechoulam, un chercheur israélien.
Le THC, pour tétrahydrocannabinol, était déjà utilisé par les individus depuis un bon nombre d’années, mais il s’agira de la première fois que cette molécule sera isolée avec succès.

A l’époque, ses effets psychotropes étaient déjà nettement identifiés ainsi que plébiscités, néanmoins sans réel recul sur l’ensemble des effets du THC sur le cerveau et la santé mentale.
La liste de ces effets est effectivement longue, davantage de détails à suivre.

Le THC et ses effets psychotropes

Effets psychotropes : voici la catégorie d’effets caractérisant le plus fidèlement le THC.

Le cannabis, et plus précisément le THC, agit sur certaines parties du cerveau, ce qui provoque une abondance de dopamine. La dopamine est pour sa part responsable de la sensation de plaisir, de bien-être, et même d’euphorie.

L’impact des propriétés psychoactives du THC sur notre organisme dépend de la quantité de cannabis consommé, ainsi que de la personne en soi. Les expériences de consommation passées, l’état de la santé mentale ou encore les éventuels antécédents médicaux influencent considérablement la réaction de chacun face à la consommation de THC.

30 minutes après une consommation de THC, les effets psychotropes atteignent le maximum de leur potentiel.

Outre ces effets psychotropes, d’autres effets néfastes vont de pair avec le THC. Par exemple, nous pouvons citer une réduction de la vigilance, une augmentation de la confiance en soi, une altération de la mémoire, ou encore une altération des capacités motrices.

De par ces multiples effets loin d’être anodins, le THC ainsi que les autres cannabinoïdes sont vivement déconseillés pour certaines catégories de personnes. Les femmes enceintes et allaitantes ou encore les jeunes enfants en font partie.

Le cas des femmes enceintes et allaitantes

Le recul scientifique nous permet d’être certains que le THC est très dangereux pour les femmes enceintes et allaitantes, et reste faible pour nous positionner sur les dangers du CBD. Mais de manière générale, toute forme de cannabinoïde est vivement déconseillée dans le cas des femmes enceintes et allaitantes. Cela tant pour le déroulement optimal de leur grossesse sans complications, que pour que le fœtus puisse se développer et naître sans aucun risque de séquelles.

Plusieurs effets secondaires dangereux des cannabinoïdes sur la grossesse ainsi que les bébés allaités ont été identifiés.
Parmi ces effets, figurent notamment :

  • une augmentation du risque de fausse-couche
  • une augmentation du risque de grossesse extra-utérine
  • un retard cognitif du bébé
  • un retard de croissance et un faible poids à la naissance.

Outre les bébés allaités, les jeunes enfants sont l’une des autres catégories de personnes pour lesquelles la consommation de cannabinoïdes présente trop de risques pour la santé.

Le CBD, l’alternative parfaitement saine au THC

Parmi l’ensemble des cannabinoïdes qui existent, le CBD se démarque des autres. Ses effets sont jugés sains, absolument sans risques négatifs sur la santé (hormis pour les femmes enceintes et allaitantes et les très jeunes enfants, qui restent une partie de la population particulièrement vulnérable à toute substance).

Nous pouvons même aller plus loin que cela, en affirmant que le CBD est un cannabinoïde ayant des bienfaits sur la santé. Par exemple, à l’inverse du THC, le CBD réduit le stress et les troubles anxieux. Il diminue la quantité de cortisol dans l’organisme, l’hormone du stress, et stimule l’hormone du bonheur qu’est la sérotonine.

Le CBD est qualifiable d’alternative parfaitement saine au THC car il présente de plus aucun danger de dépendance, et aucune contre-indication de posologie.

CBD et maladies graves : une combinaison surprenante qui fonctionne

Les effets des cannabinoïdes sur la santé pourraient en surprendre plus d’un. Information souvent méconnue et pourtant importante, il a été prouvé que le CBD est bénéfique dans le traitement de certaines maladies graves.

Il permet ainsi d’atténuer de manière significative les symptômes de certaines de ces maladies, tout en évitant à terme les effets secondaires que procurerait un traitement médicamenteux classique. Parmi ces maladies, nous pouvons citer la sclérose en plaques ou encore la maladie de Parkinson.

Les a priori sur le CBD sont nombreux, pourtant, ses différences avec le THC sont significatives. Le CBD est pour sa part une substance dotée de multiples bienfaits sur la santé, le tout sans risque d’effets secondaires. De plus en plus utilisé sous toutes formes depuis sa légalisation, à travers des huiles au CBD ou encore des fleurs de CBD, il s’agit sans nul doute d’une méthode naturelle et sans danger permettant de venir à vous de bon nombre de désagréments de santé.