Questionnaire
Mon compte - parrainage
75% des combattants de MMA utilisent du CBD pour récupérer

75% des combattants de MMA utilisent du CBD pour récupérer

On le sait depuis longtemps, l’utilisation des cannabinoïdes dans le sport professionnel ou amateur est de plus en plus en vogue en ce moment. Une récente étude viens de confirmer qu’une grande majorité des combattants professionnels des ligues majeurs de MMA utilisent des Fleurs de CBD pour ses effets.

La moitié des combattants consomment du cannabis

Une étude a révélé que près de la moitié des combattants de MMA utilisent actuellement du cannabis à des fins de récupération ou de loisirs.

Le magazine américain The Athletic a récemment mené une enquête à très grande échelle, auprès de 170 combattants professionnels de MMA des ligues principales telles que le Bellator ou encore l’UFC.

L’étude a confirmé que 45,9% des combattants ont admis avoir consommé du cannabis à des fins de récupération ou à des fins récréatives au cours de leur carrière, tandis que 4,7% en consommaient régulièrement dans le passé, mais ont arrêté depuis.

75% d’entre eux utilisent du CBD

En plus des résultats ci-dessus, un total de 76,5% des combattants impliqués dans l'enquête ont déclaré qu'ils utilisaient des produits à base de CBD pour pouvoir récupérer de façon naturelle.

Jeff Novitzky, vice-président de l'UFC pour la santé et la performance des athlètes, n’est pas surpris des résultats de l’étude :

"J'ai eu beaucoup, beaucoup, beaucoup de discussions sur ce sujet. C'est probablement le sujet n°1 des questions que me posent les combattants."

Le responsable de 52 ans a récemment affirmé que l'Agence Mondiale Anti-dopage devrait retirer le cannabis de la liste des interdictions et s'adressant à The Athletic, il a confirmé que les chiffres étaient en effet exacts. "Je pense que cela semble assez précis", a-t-il déclaré.

Novitzky a expliqué plus en détail pourquoi le cannabis devrait être retiré de la liste des interdictions.

"Cette loi antidopage était censé être mis en place pour la protection et la santé et la sécurité des athlètes. C'est en fait, si vous le regardez, de pousser les athlètes vers des drogues plus dangereuses et plus addictives. C'est le plus gros problème que je vois avec ça. Je peux presque vous le garantir parce que j'ai eu ces conversations avec certains de nos athlètes quand je leur dis que le cannabis doit être arrêtée à quelques semaines du combat.

Le CBD déjà autorisé

Depuis le 1er Janvier 2018, le CBD a officiellement été autorisé et banni des substances dopantes : il est désormais librement accessible pour un grand nombre de sportifs professionnels ou amateurs, et même promu par certaines ligues de sport professionnel.

Pour beaucoup, le CBD permet de récupérer de façon naturelle, sans avoir à utiliser des opioïdes ou des analgésiques chimiques, qui peuvent parfois présenter des effets secondaires néfastes.