Infusions CBD
Novedades
Novedades
Todas las novedades
1/3 des patients canadiens atteints de cancer consomment du cannabis

1/3 des patients canadiens atteints de cancer consomment du cannabis

D'après une récente étude canadienne, les personnes ayant un cancer consommeraient aujourd'hui plus de cannabis médical qu'au cours des années précédentes.

1/3 des patients canadiens atteints du cancer consomment du cannabis

Selon cette étude, un tiers des patients canadiens souffrant du cancer consommerait actuellement du cannabis.

Intitulé « Consommation de cannabis chez les adultes canadiens atteint de cancer (2007-2016) : résultats d'une enquête nationale », ce rapport sur la recherche a fait l'objet d'une publication en ligne par la revue scientifique Expert Reviews in Pharmacoeconomics & Outcome Research.

Dans les faits, Omar Abdel-Rahman, qui est un chercheur de l'Université de l'Alberta Edmonton, a consulté et analysé les données de l'Enquête portant sur la santé au sein des collectivités canadiennes (ESCC). Cette enquête est réalisée tous les deux ans environ, afin de collecter un maximum d'informations concernant l'état de santé et l'utilisation des soins de l'ensemble de la population canadienne.

Parmi les participants de la dernière étude ESCC, 4667 d'entre eux ont déclaré avoir un cancer, et plus d'un tiers de ces patients a déclaré avoir consommé du cannabis en 2016. Omar Abdel-Rahman a ainsi pu constater que plus l'étude avançait au fil des années, et plus le taux de consommation de cannabis évoluait chez les malades du cancer. L'étude a également permis de remarquer que la consommation de cannabis pouvait varier selon un certain nombre de facteurs démographiques.

Une consommation de cannabis en hausse

Dans son étude, Abdel-Rahman indique que de manière générale, la consommation de cannabis est associée à un âge jeune, à un sexe masculin et une race blanche, pour un statut de célibataire à revenus confortables.

Pour la première étude menée de 2007 à 2008, le taux de consommation de cannabis atteignait initialement un total de 27,7 %, mais ce chiffre a progressivement augmenté. Il a ainsi atteint un pourcentage de 34,4 % au cours de la dernière étude, qui s'est déroulée de 2015 à 2016.

Il convient toutefois de préciser que l'usage du cannabis médicinal (faisant l'objet d'une prescription médicale) est autorisé au Canada depuis 2001, et que son usage récréatif dans un cadre réglementé est légal depuis 2018.

Une tendance s'appliquant aussi aux patients Américains

La NORM (Organisation Nationale pour la Réforme des Lois sur la Marijuana) a souligné que des résultats assez proches avaient été observés dans le Michigan, car une étude similaire avait préalablement indiqué qu'un quart des patients souffrant du cancer avait aussi déclaré avoir recours au cannabis médicinal. Selon les chercheurs ayant pris part à cette étude « la grande majorité des patients pensent que la consommation de MC [cannabis médical] a entraîné une amélioration des symptômes évalués, en particulier la douleur, le manque d’appétit et l’anxiété. »

Dans le cadre de cette étude, une équipe de chercheurs appartenant à l’hôpital Beaumont a procédé à l'interrogation d'un total de 188 patients touchés par le cancer, pour en savoir plus sur leur consommation de cannabis thérapeutique. Ces recherches se sont déroulées en 2018, soit après la légalisation du cannabis dans le Michigan, mais avant l'autorisation de vente de cannabis récréatif, accordée un an plus tard. A l'issue de ce travail, les scientifiques ont ainsi pu observer qu'un total de 25 % des patients atteints d'un cancer déclarait avoir régulièrement recours au cannabis médicinal.